Édito paru dans Spa de Beauté / Avril 2019

Et OUI, si nous nous donnions la chance d’être nous-même… Aussi, je vous propose d’envisager notre féminité sous l’angle de l’authenticité. Et si on posait nos armes et si on stoppait les machines comme ça juste le temps de lire ce texte. Quelques minutes, quelques instants… pour soi ! OUI, avoir enfin le courage de faire quelque chose pour soi. OUI, être une femme, une épouse, une mère, une manager, une employée, une collaboratrice, une épaule, une aidante, une amie, une confidente et aussi être soi. Combien de fois j’entends dans la confidentialité de mon cabinet « Je ne peux pas dans mon métier ce serait mal vu » ou « Je dois m’occuper des autres, je n’ai pas le temps de me poser pour réfléchir à ce que je veux ou pourrais être ». Alors les jours filent et vous pensez aux autres, tout le temps : vos enfants, votre mari, vos collègues, vos collaborateurs, vos clients. Ils sont la priorité. J’enfonce sûrement une porte ouverte et je vous dis (de manière injonctive) pensez à vous avant de penser aux autres ! Certaines d’entre vous diront : « Moi je le fais déjà » ou « C’est encore de la soupe pour bonnes-femmes », « Un truc de nanas qui n’ont plus que ça à penser », « Ça ne m’aidera pas à payer mes factures »… Et bien probablement que vous avez raison. Moi, je m’adresse à celle qui avait oublié ce qu’est d’être soi. OUI, je m’adresse à vous qui en lisant ces phrases se sentent émues, bouleversées, pour qui cela raisonne… et ce parce que vous entendez l’importance et l’urgence de mon message. Alors à ces femmes je leur envoie un cri du cœur : soyez courageuse, osez dire non, osez être la femme que vous voulez être, osez créer, osez devenir ce que vous rêvez d’être, osez dépasser vos limites, et connectez-vous à vos ressentis profonds… en répondant à cette question : de quoi j’ai besoin et de quoi j’ai envie ? Probablement que la réponse n’émergera pas tout de suite et bien ce n’est pas grave… laissez-la cheminer. La réponse viendra et je fais le pari à un moment inopportun. Laissez venir. Alors OUI, je crois que personne n’a et n’aura jamais à vous dire dans quelle direction aller ou encore quel choix faire parce que vous êtes votre propre chemin. Alors profitez de ce merveilleux Congrès et faites quelque chose que vous n’avez jamais fait. Parce que vous connaissez l’adage : « Pour obtenir des choses que l’on n’a jamais eues il faut réaliser des choses que l’on a jamais faites ! ». Pour conclure, je vous partage une phrase d’Oprah Winfrey qui m’inspire au quotidien : « Nous ne pouvons pas devenir ce que nous voulons être en restant ce que nous sommes ». Je pense sincèrement à vous, Hélène Schetting,

Please follow and like us:
error
error

Je serai ravie que vous partagiez mon blog ...